fbpx

Confiance en soi : les 5 règles d’or de la confiance en soi

Comment faire pour avoir confiance en soi avec mes 5 règles d’or ?

J’ai souvent pensé qu’une personne qui avait confiance en elle, avait confiance en elle pour tout ! Or je me suis aperçue, au fil de ma vie et de mes séances de coaching que pas du tout ! On peut avoir confiance en soi pour certaines choses et ne pas avoir confiance en soi pour d’autres choses.

Alors comment avoir confiance en soi une bonne fois pour toutes ?

Pour ceux qui me connaissent peu, sachez que ma non confiance en moi est venue un peu tard dans ma vie…. Petite, je vivais dans le monde des étoiles ! C’est-à-dire que j’avais cette confiance inébranlable en la Vie (et Dieu merci, je l’ai toujours !) et dans mon entourage ! Je disais toujours ce que je pensais, je savais dire non et oui, j’allais au bout de mes idées, bref j’étais une petite fille bien sûre d’elle !  Mais hypersensible, je pleurai beaucoup , j’avais du mal à mettre des mots sur mes ressentis ;  la colère, la méchanceté, l’agressivité m’interpellaient grandement et m’impactaient vibratoirement, c’est-à-dire que je vivais dans mon corps ces « choses » négatives. Alors, quand j’étais petite, on disait que j’étais susceptible….mais j’ai compris bien plus tard que cela n’était pas de la susceptibilité, mais bien de l’hypersensibilité et c’est cela qui m’a fait perdre confiance en moi….pour un temps assez long.

A l’âge de 10ans ½, j’étais une femme…. c’est-à-dire que j’avais la taille que j’ai actuellement, j’avais de la poitrine, des hanches et mes règles !!! Et tout le monde (enfin…tous les enfants de mon âge) disait que j’étais grosse ! Cela à commencer comme ça….

Puis quand on me demandait ce que je voulais faire plus tard, je répondais toujours actrice-chanteuse-danseuse et on me répondait toujours «  ce n’est pas un métier »…

Quand j’ai commencé à chanter, à faire du théâtre et à danser, personne ne m’a encouragée…aujourd’hui, j’ai envie de vous dire : personne ne m’a encouragée comme j’aurais souhaitée l’être ! J’aurais aimé que l’on me dise que l’on croyait en moi, que j’allais y arriver, que je ne serais jamais seule, que j’allais tout déchirer ! Mais ce que j’entendais c’était que je n’y arriverai pas, qu’il fallait des relations pour y arriver, que je n’avais pas les capacités requises pour y arriver…Je me sentais incomprise, je commençais à douter de moi, à avoir peur de la critique et du regard de l’autre… et petit à petit, à avoir un sentiment d’infériorité…Bref !

J’ai perdu confiance en ce putain de potentiel que j’avais, je me suis laissée mal aimer

Bon, ça c’était pour la petite histoire perso !

Alors avant toute chose, ce qui est important pour avoir confiance en soi c’est d’identifier la cause, votre cause, votre pourquoi vous n’avez pas confiance en vous. Cela va vous permettre de mettre des mots sur ces maux qui vous empêchent d’ETRE.

Les principales causes du manque de confiance en soi sont :

  • La peur de la critique et du regard des autres, vous accordez trop d’importance à ce que l’autre pense ou dit de vous et vous en oubliez votre propre opinion, votre propre ressenti, votre propre positionnement. Pour ne pas subir de critique, petit à petit vous en arrivez à ne plus rien faire, à remettre constamment au lendemain, à PROCRASTINER, ou à faire « comme les autres » pour ne surtout pas sortir du lot !
  • La timidité : votre rythme cardiaque s’accélère, vous bégayez, vous rougissez, vous avez tendance à penser que vous êtes nul(le), que vous n’y arriverez pas ! Vous avez du mal à accepter le regard de l’autre. A quoi fait-il référence ce regard ? A votre physique ou à vos capacités intellectuelles ?
  • Un sentiment d’infériorité. Vous vous comparez toujours aux autres qui vous semblent bien meilleurs que vous en toutes circonstances. Peut être avez-vous été critiqué(e) dans votre enfance ou alors vos parents ont eu tendance à trop exiger de vous ? Ou comme moi, vous ne vous êtes pas senti (e) encouragé(e), vous avez eu l’impression de ne pas être à la hauteur des attentes de vos parents ou d’un seul de vos parents et ce sentiment à perdurer avec les années…
  • Le perfectionnisme, être très exigeant envers soi même et envers les autres. Cependant, à force d’avoir des grandes attentes et ne pas les atteindre, vous êtes déçu(e)s, vous vous découragez, vous commencez à douter de vous et petit à petit  vous vous sentez incapable, voir nul(le). Et projetant de futurs « échecs » potentiels, vous ne faites plus rien ! Bye bye la confiance en soi !!!
  • Incapacité de s’affirmer, vous n’osez pas dire « non », vous avez du mal à exprimer vos besoins, à communiquer vos émotions ou ressentis. La conséquence de cela est que vous sentez de la colère, de la tristesse ou de la frustration et naturellement la perte de la confiance en soi

Maintenant que vous avez pu mettre des mots sur votre pourquoi,

Voici mes 5 règles d’or pour avoir confiance en soi :

  • Adoptez votre propre vérité

Faites le point sur vos valeurs, quelles sont-elles ? Nos valeurs sont nos guides. En respectant nos valeurs, nous mettons du sens à notre vie et on se sent en accord avec soi même.

Identifiez vos compétences / qualités personnelles et professionnelles. Cela vous permettra de prendre conscience de vos points forts (si vous n’y arrivez pas, demandez à votre entourage)

Faites la liste de vos réussites afin de découvrir vos talents. Exemple : j’ai réussi à faire….avec facilité ! je suis à l’aise dans ….. je suis naturellement douée pour…je prend plaisir à faire….

Prenez le temps de vous re-connaître et cessez de vous comparer aux autres ! Chaque être est unique, chaque histoire est unique, chaque ressenti est propre à chaque personne et donc votre vérité vous est propre ! Les projections des autres ne sont QUE leurs projections ! Adoptez VOTRE propre vérité ! Décidez de croire en VOS ressentis, en VOS pensées, en VOS compétences !  Personne n’a le droit de vous juger à part vous !

  • Fixez vous des objectifs réalisables et passez à l’action !

C’est en passant à l’action que la confiance en soi s’installe ! Une chose après l’autre ! Un pas à la fois ! Petit à petit ! Comme vous voudrez, mais que cela soit réalisable ! Arrêtez de toujours viser le sommet de la montagne ! Si vous voulez arriver en haut, il va falloir marcher ! Mètre après mètre ! Ici, au Pays Basque, à Saint Jean Pied de Port, c’est l’étape mythique pour le chemin de Compostelle. C’est une des étapes les plus difficiles avec 27 km à faire, 1200 m de dénivelé, 8 heures de marche….mais c’est aussi une des plus belles. Pensez-vous vraiment faire le chemin sans respect de vous-même, sans respecter votre rythme ?  Il y a des pèlerins qui vont faire cette étape en 8 heures car ils sont habitués à marcher, d’autres vont mettre 10 ou 12 heures, d’autres se font aider en se faisant transporter en voiture sur quelques kilomètres, chacun à son rythme. Le but étant Compostelle, le plaisir étant le chemin ….et si on souhaite arriver au bout, alors chaque étape doit être REALISABLE ! C’est pareil pour vos objectifs ! Chaque étape parcourue vous donnera encore plus de confiance en vous, car vous vous rendrez compte que vous aurez avancé ! Et sachez que vous avez aussi le droit de vous planter, de vous tromper ! Dites vous que c’est en forgeant que l’on devient forgeron, donc c’est en commettant des erreurs que l’on apprend à mieux faire ! Voyez vos erreurs comme des apprentissages, une opportunité de mieux faire et non comme des échecs !

  • Célébrez vos succès avec vous-même en premier lieu !

Après s’être fixé des objectifs, célébrez chacune des étapes ! Et surtout regardez tout le chemin parcouru depuis le début et où vous en êtes actuellement ! A votre rythme, un pas à la fois, vous vous rapprochez de votre but ! En regardant VOTRE parcours, vous arrêterez de regarder celui des autres et de vous comparer sans cesse ! La seule personne qui doit vous servir de référence, c’est vous-même !

  • Soyez Vous !

Vous êtes VOUS ! Une personne avec des émotions, des pensées, des opinions, des droits ; exprimez les ! Affirmez-les ! Vous n’êtes pas un adjectif qualificatif (nerveux, timide, introverti, bègue, nul, etc…),

Créez le contact, allez vers les autres, regardez les dans les yeux, jetez vous à l’eau, faites de nouvelles expériences et petit à petit vous deviendrez capables de vous adapter plus facilement

  • Lancez-vous des défis !

Il y a 2 ans, j’ai eu une tendinite au moyen fessier, vous savez ce fameux muscle qui permet de rester en équilibre sur la jambe ! Moi qui marchais plusieurs kilomètres par jour, je ne pouvais plus vraiment marcher….j’ai pris le temps de me rétablir et je me suis lancé le défi de marcher 5km/jour en 2 mois car il fallait que j’y aille doucement pour ne pas risquer une autre tendinite. J’ai commencé par marcher 10 mn/jour, puis au bout de 3 jours, je marchais 20 mn, au bout d’un mois je faisais 5 km/jour ! Au bout de 2 mois, je faisais 8 km/jour ! J’ai repris confiance en moi au fil des kilomètres parcourus ! Le simple fait de me lancer des défis me procure de la joie ! Vous savez pourquoi ? Parce que je me sens vivante ! Vous lancer des défis vous aide à repousser vos limites et donc à avoir de plus en plus confiance en vous !

Alors voilà les amis ! J’espère que ces 5 règles d’or de la confiance en soi vous aideront grandement à vous rapprocher de vous-même dans l’amour et la bienveillance !  Alors dites moi : quand est ce que vous vous y mettez ?

Je vous invite à me laisser un commentaire, à me dire quels sont vos défis, vos succès, et qu’est ce que le manque de confiance en soi vous empêche d’accomplir dans votre vie.

pieds avec paysage

Inscrivez vous à la newsletter !

Pour recevoir un cocktail d'épanouissement !

You have Successfully Subscribed!